Document

Avec environ 800 km de côtes et un réseau hydrographique intérieur de 10 000 km2, le Gabon est riche en ressources halieutiques. Ces dernières, bien qu’importantes (environ 100 000 tonnes/an) mais peu valorisées actuellement, sont propices à un développement d’activités lucratives de pêche et d’aquaculture

CHIFFRES CLÉS PAR SECTEUR

Nouveau cadre légale 10 000 Km 2 d’hydrographie intérieur


20 000 emplois


1,5% part


108 M€ PIB halieutique


9800 tonnes/an Pêche industrielle


 
OPPORTUNITES

Construction d’un port de pêche

ACTEURS DU SECTEUR

Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Élevage


Contact

Document